blog sport, santé et remise en forme

L’impact de l’e-cigarette sur les capacités sportives VS celui de la cigarette L’impact de l’e-cigarette sur les capacités sportives VS celui de la cigarette
Voilà une comparaison judicieuse. Cette comparaison permet de répondre à la question suivante : un sportif devrait-il bannir l’e-cigarette ou peut-il se permettre de... L’impact de l’e-cigarette sur les capacités sportives VS celui de la cigarette

Voilà une comparaison judicieuse. Cette comparaison permet de répondre à la question suivante : un sportif devrait-il bannir l’e-cigarette ou peut-il se permettre de continuer à vapoter ?

L’e-cigarette et les sportifs

Plusieurs témoignages de sportifs amateurs circulant sur le Net convergent vers le même constat : leurs capacités physiques, leur endurance et leurs performances se sont améliorées depuis qu’ils vapotent. Qu’est-ce qui pourrait expliquer ce phénomène ? C’est surement là l’effet de la nicotine. Avec une e-cigarette, la nicotine pénètre dans l’organisme sans les substances dangereuses qui l’accompagnent dans la cigarette traditionnelle. Notamment, le goudron et le monoxyde de carbone sont absents de la cigarette électronique. Or, c’est justement ce goudron et ce monoxyde de carbone qui sont responsables, en grande partie, de la baisse de forme physique chez les sportifs fumeurs de tabac. À l’inverse, la nicotine toute seule est un puissant excitant : cette substance est à la fois un psychostimulant et un énergisant. En particulier, elle stimule la production d’adrénaline, celle de la noradrénaline et celle de la dopamine. On comprend dès lors pourquoi le sportif qui utilise une cigarette électronique est beaucoup plus énergique que celui qui fume des cigarettes de tabac. Il se fatigue également plus lentement et ses muscles sont mieux mobilisés. On pourrait même penser que l’e-cigarette est un produit dopant. Il y a toutefois quelques précautions à prendre : par exemple, il est préférable d’arrêter de vapoter deux heures avant la pratique du sport. Si après ces explications, vous voulez arrêter la cigarette et opter pour le vapotage, sachez que le marché propose un large choix d’e-cigarettes et également d’e-liquides. Parmi les marques d’e-liquides sur le marché, il y a Green Vapes. Cette marque propose des e-liquides Green Vapes aux saveurs de fraise, de café, de citron, de fruits rouges, de cannelle, etc.

La cigarette classique

La cigarette stimule le sportif sur le moment. Mais cette stimulation de courte durée ne doit pas faire oublier un point essentiel : au fur et à mesure que le sportif s’enfonce dans le tabagisme, ses capacités physiques diminuent. Pire, il s’expose grandement à des maladies qui vont l’empêcher de poursuivre la pratique du sport. Dans une cigarette classique, la nicotine est tirée du tabac. Or la combustion de ce dernier produit, entre autres, du goudron. Celui-ci contient près de 90 éléments toxiques et nocifs pour le corps humain et même pour le cerveau. La substance la plus dangereuse, la plus foudroyante, demeure ainsi le goudron : ce dernier est l’ennemi des poumons et des bronches, rendant la respiration difficile. Or, la respiration est fondamentale pour le sportif ! En clair, le goudron réduit la quantité d’oxygène qui entre dans le corps, ce qui est néfaste pour les performances du sportif : avec moins d’oxygène, il a moins d’énergie ! D’autre part, la cigarette conventionnelle fait augmenter en flèche le taux de monoxyde de carbone dans le sang. Résultat, celui-ci devient encore plus pauvre en oxygène, mettant à mal le fonctionnement des organes du corps. Le cœur est alors obligé de redoubler d’efforts pour assurer à l’organisme un approvisionnement correct en oxygène (concrètement, il bat plus vite pour accélérer la circulation sanguine et envoyer ainsi beaucoup plus d’oxygène dans le corps). Or, lorsque le rythme cardiaque augmente, la pression sanguine augmente également. Le corps est obligé de produire de l’énergie en grande quantité, ce qui finit par le fatiguer. Mais il n’y a pas que le cœur qui se met en action : la moelle osseuse également augmente son rythme de production de globules rouges pour tenter de donner au corps un taux d’oxygène correct. Or, cette intervention a deux conséquences négatives pour le corps : le sang devient visqueux et les artères se bouchent progressivement. Dans de telles conditions, la pratique du sport est sérieusement compromise.

admin

No comments so far.

Be first to leave comment below.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *